Organiser un voyage en Croatie peut rapidement devenir un casse-tête tant il y a d’endroits magnifiques à visiter. Il est difficile de choisir entre les îles et leurs criques aux eaux turquoises, les parcs naturels aux paysages sublimes et les vieilles villes médiévales.

J’ai choisi l’été dernier d’y faire un road trip de 2 semaines avec mes 2 enfants du 14 au 30 juillet. Je vous raconte notre circuit qui nous a permis de goûter un peu à tout sans trop courir non plus (c’est les vacances). Notre itinéraire comprend des étapes incontournables mais aussi de vrais moments de farniente à la plage.

Nous sommes arrivés en avion à Zagreb au nord et repartis en avion de Dubrovnik au sud.

Notre voyage en Croatie : résumé du circuit par étapes et sur une carte :
2 nuits aux lacs de Plitvice
3 nuits sur l’île de Rab
2 nuits dans les environs de Sibenik
4 nuits sur l’île de Hvar (dont une ½ journée à Split)
3 nuits sur l’île de Mljet
2 nuits près de Dubrovnik, à Cavtat.

Ce premier article détaille notre itinéraire dans la partie nord, de Zagreb à Split.

Si vous souhaitez accéder directement au 2ème article qui traite de la partie sud, de Split à Dubrovnik : cliquez ici

itineraire road-trip en Croatie
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Mail

Jour 1 de notre voyage en Croatie : arrivée à Zagreb

Après 2h30 de vol depuis Paris avec Croatia Airlines, nous atterrissons à Zagreb et récupérons notre voiture de location à l’aéroport chez Sixt. J’ai trouvé un tarif vraiment intéressant à 237€ pour 7 jours (nous la rendrons à Split).

Nous allons faire une grosse impasse sur Zagreb et prendre immédiatement la direction des lacs de Plitvice. Après 2h30 de route nous arrivons en fin de journée au Plitvica Lodge, notre hôtel pour les 2 nuits suivantes.

lacs de Plitvice en Croatie
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Mail

Jour 2 : Les lacs de Plitvice

Attention, ce parc naturel est un des gros coups de cœur de notre voyage en Croatie. Pour moi c’est un incontournable. Les paysages, la couleur des eaux, les cascades, le circuit sur des passerelles en bois pour passer d’un lac à l’autre… tout est fascinant et presque irréel.

Une journée suffit pour les découvrir, mais le site est assez isolé et se trouve à 3 ou 4h de route des autres points d’intérêt et de la côte. Il faut compter environ 5 à 6 h de marche pour le visiter en entier en prenant son temps. Donc pour en profiter vraiment, je vous conseille d’y passer 2 nuits : d’arriver la veille au soir et d’y dormir aussi le soir de votre visite car vous serez un peu claqué pour enchaîner avec 4h de route.

J’ai fait un article détaillé sur la meilleure façon de visiter les Lacs de Plitvice. Pour le lire cliquez ici

Ile de Rab en Croatie
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Mail

Jour 3 de notre voyage en Croatie : direction l’île de Rab

Après un copieux petit dej croate dans le jardin de notre auberge, nous filons vers notre 2ème étape, l’île de Rab. Tout le monde a hâte de voir la mer et de se baigner.

Il faut compter environ 2h de voiture depuis Plitvice jusqu’à l’embarcadère de Stinica qui permet de rejoindre en ferry l’île de Rab en 15 minutes. Depuis Plitvice, l’idéal est de prendre la route qui passe par Otocac en direction de Senj sur la côte, puis descendre la route le long de la côte jusqu’à l’embarcadère de Stinica. Cette route panoramique et sinueuse offre des vues incroyables sur les îles et la mer. Cela reste la plus belle route de notre voyage en Croatie.

Le ferry fait la navette toute la journée entre Stinica et Rab. Il n’est pas possible de réserver à l’avance. Les voitures font la queue et sont embarquées au fur et à mesure. On achète son billet au port près de l’embarcadère. Méfiez-vous des jours de grandes arrivées. C’était notre cas un samedi 16 juillet en début d’après-midi…et on a fait 2h de queue avant de pouvoir embarquer.

Vous pouvez consulter les horaires de ce ferry ici 

ile de Rab en Croatie - Voyage en Croatie
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Mail

Jours 4 à 5 : île de Rab

Rab est une île qui parait sèche et désertique vue de la côte. Pourtant, son versant ouest est très vert et beaucoup plus animé. On y trouve aussi de vraies plages de sable (ce qui est rare en Croatie) et ces plages sont vraiment magnifiques (sable blanc, eaux transparentes…). Elles se trouvent essentiellement au nord de l’île autour de la TRES touristique ville de Lopar. En revanche, elles sont prises d’assaut en juillet/ août. En particulier la plage de San Marino qui est la plus facile d’accès (parkings, boutiques, restos…).

Les plus belles plages de l’île de Rab

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un moyen d’éviter les plages les plus bondées en marchant un peu (enfin, 30 mn à 1h quand même. Et il fait chaud…). Depuis San Marino on peut accéder à la presqu’île de Lopar à travers bois et découvrir d’autres plages beaucoup plus tranquilles et tout aussi belles, dont la fameuse plage Sahara. Ces plages sont « plus ou moins » naturistes. Si vous n’avez pas envie de marcher, vous trouverez près des parkings de San Marino des agences qui vous proposent d’y aller en bateau. C’est plus cher mais c’est plus cool. Prévoyez de l’eau et de quoi grignoter car il n’y a pas de bar/resto sur ces plages.

Nous, le coin qu’on a préféré c’est Suha Punta, à l’ouest de la ville de Rab vers le centre de l’île. Vous y trouverez une succession de criques aux eaux turquoises, bordées de végétation. C’est assez fréquenté l’été mais ça reste correcte. Un sentier longe la côte et passe le long de l’hôtel Carolina. Je vous conseille de dépasser l’hôtel et d’aller jeter un œil aux criques, plus tranquilles, qui se trouvent après l’hôtel.

Ne manquez pas la ville de Rab

Notre autre coup de cœur sur l’île de Rab, c’est la vieille cité médiévale de Rab. Une jolie petite ville au bord de l’eau avec des ruelles charmantes comme on en rencontre souvent au cours d’un voyage en Croatie. L’architecture renaissance fait penser à Venise. Et il y a plein de restos et bars qui en font un lieu très animé le soir. Depuis le cœur de la vieille ville, à l’opposé du port, il y a une très belle ballade à faire le long de la rive, au pied d’un parc (un escalier permet d’y accéder depuis la place de la liberté sur les remparts). Vous y trouverez une petite plage, des quais aménagés pour se baigner et un beach bar très agréable au coucher du soleil.

Où loger sur l’île de Rab ?

Je vous conseille d’éviter les environs de Lopar qui manquent de charme. Il y a trop de constructions modernes. Nous étions dans le quartier de Banjol, au sud de la ville de Rab, au bord d’une petite baie protégée aux eaux transparentes. L’emplacement est idéal pour aller piquer une tête le matin ou le soir dans un cadre idyllique. On peut rejoindre la ville de Rab en 10 minutes à pied en longeant les quais (très belle balade) pour aller dîner.

Nous avions loué un appartement avec une terrasse et la vue sur la mer à la Villa Jadrana.

Pour plus d’infos sur la Villa Jadrana, cliquez ici.

Jour 6 : départ vers Sibenik avec arrêt à Zadar

On remballe et on se représente à l’embarcadère pour sortir de l’île. Miracle, aucune attente. C’est le matin, en milieu de semaine et nous montons directement sur le ferry après un petit stop au guichet pour acheter notre billet.

Nous reprenons la splendide route panoramique vers le sud et décidons de faire un mini détour en route pour visiter Zadar et y déjeuner.

Visite de Zadar

Alors, comment dire… une des petites déceptions de notre voyage en Croatie ! Nous avons trouvé la ville sans charme en fait. Il y a bien quelques ruines touristiques à visiter mais elles sont entourées de constructions modernes. Nous avons poussé jusqu’au célèbre orgue maritime de Zadar mais la magie n’a pas opéré.

L’orgue maritime de Zadar, c’est une construction récente (2005) sur le quai au bord de l’eau, en forme d’escaliers percés de tuyaux. La mer et le vent, en s’engouffrant dans ces tuyaux, jouent une musique qui ressemble à celle d’un orgue. C’est vrai que c’est étonnant mais pas dingue et il y a beaucoup de monde en juillet. C’est peut-être plus romantique hors saison à l’heure du coucher de soleil. Nous, on est un peu passé à côté du coup…

Nous reprenons la route de notre voyage en Croatie et nous installons dans notre appartement près de Sibenik pour 2 nuits.

Le soir, visite de la vielle ville de Sibenik où nous reprenons un shoot de vieilles pierres, ruelles médiévales, atmosphère mystérieuse et restos charmants. Une de mes villes préférées en Croatie.

Cascades de Krka en Croatie
  • Pinterest
  • Facebook
  • Twitter
  • Mail

Jours 7 et 8 : Sibenik et ses environs

Pourquoi s’arrêter à Sibenik ? Et bien, pour la vieille ville en bord de mer qui nous a charmée. Mais aussi parce qu’il y a pas mal de sites magnifiques à voir dans les environs.

Les cascades de Krka

Nous avons fait un tour au parc national de Krka, à 15 km de Sibenik. Si vous avez zappé les lacs de Plitvice, c’est une bonne alternative. Si vous les avez visités, vous serez déçu. C’est moins spectaculaire et beaucoup plus petit.

Le gros attrait du site c’est qu’on peut se baigner dans les cascades (contrairement à Plitvice), au pied des chutes de Skradinski. C’est superbe et agréable, mais en été, cela attire les foules et ça ressemble un peu à l’Aquaboulevard… Pour profiter pleinement du site, je vous conseille de partir du village de Skradin (très mignon, au bord de l’eau) et de prendre un des bateaux. Les paysages sont superbes pendant la balade en bateau.

Un bon plan si vous y allez en voiture et voulez juste vous baigner dans les cascades : le parc propose un tarif réduit l’été après 17h. Les touristes commencent à quitter les lieux et ça devient plus respirable ;). Il y a un raccourci pour aller directement aux cascades sans passer par les sentiers du parc. Je vous préviens, le retour vers le parking depuis la cascade est un peu sportif. Il y a beaucoup d’escaliers (comptez environ 15 mn de montée) et donc des difficultés à prévoir si vous avez une poussette par exemple. Prévoyez des chaussures pour aller dans l’eau (genre chaussons de plongée, méduses…).

Nous ne l’avons pas fait faute de temps mais Sibenik est aussi une très bonne porte d’entrée pour aller passer une journée en bateau dans les îles Kornati, un archipel d’îles sauvages et rocheuses dont les couleurs sable contrastent avec le bleu de la mer.

Le village de Primosten

Une autre belle balade à faire dans le coin (à une trentaine de km de Sibenik) : la visite du village de Primosten. Un adorable village entouré d’eau posé sur une presqu’île ronde. Il y a 2 belles plages de galets à côté. Nous y avons passé une soirée très sympa. L’idéal est d’arriver avant le coucher du soleil et de grimper jusqu’en haut du village au travers de ses petites ruelles pour l’observer d’en haut. Il y a plusieurs restos réputés dans le village et je vous conseille de réserver à l’avance. Il y avait un monde fou en juillet et nous avons eu du mal à trouver un resto.

Ou loger à Sibenik ?

Nous avons fait le choix de nous poser à Zaboric, une petite station balnéaire très familiale à une dizaine de km de Sibenik. L’emplacement est idéal pour rayonner dans le coin tout en profitant de la mer. Nous avions un appartement nickel avec une terrasse et vue sur la mer à la Villa Hedonica. Jolie piscine et accès direct à une petite plage de galets.

Cliquez ici pour plus d’infos sur la villa Hedonica

N’oubliez pas le guide 😉

Pas d’inquiétude, ça ne vous coûtera pas un rond.

Si vous avez aimé cet article, laissez un petit message sympa là juste en bas de la page.

Vous pouvez aussi aller liker mes pages Facebook, Twitter, Instagram…pour ne pas rater mes prochains articles.

Salut les smart trotters.

Pin It on Pinterest